7 janv. 2016

Harajuku et le "Kawaii café" à l'éffigie de Bob l'éponge



Après deux heures de train qui me semblèrent une éternité, nous arrivions en plein Coeur de Tokyo pour entamer notre toute dernière journée de ce voyage au Japon.
Profitant du peu de temps qu'il nous restait pour effectuer les derniers achats avant le retour au pays, nous avons fait halte dans le quartier d'Harajuku, et plus précisément au Kawaii café





Alors que nous l'avions découvert moins de deux semaines auparavant, le café avait déjà complètement changé d'allure, adoptant les couleurs de l'éponge la plus connue de tous les océans: Bob!

Des chaises aux goodies en passant par les fenêtres, l'univers coloré du dessins animé était absolument partout, attirant une foule de jeunes japonais heureux de s’asseoir à coté d'une peluche à l'effigie de ce mythique " rectangle jaune avec des yeux et une cravate".







Même si il n'était pas possible de déguster un véritable pâté de crabe (sérieusement, qui n'a jamais eu faim en regardant Bob l'éponge?), Les délicieux pancake qui font la renommée de cette endroit m'ont amplement satisfaite, encore plus copieux et riches que ceux que nous avions commandé à notre première visite.






Alors que la majorité des clients se pressaient pour prendre des selfies avec les serveurs au look de star coréennes, j'aperçu un instant la ravissante créature me tendant une assiette. Vêtue de son uniforme aux inspirations marines, la coiffure de la serveuse me laissa penser qu'une pure Harajuku girl devait se cacher quelque part en elle, entre les couettes tressées et son maquillage pailleté.

Comme de fait,  c'est une parfaite représentation de la "Spinn's girl" qui nous retrouva quelques minutes plus tard, me tapotant l'épaule pour nous annoncer qu'elle avait fini son service. Profitant abondamment de la gentillesse de cette merveilleuse et peu farouche créature, j'ai passer le reste de mon temps à prendre des photos au "beau milieu du jeu de quilles". 

Sérieusement, elle était trop cute et magical *_*



(Comme c'est le cas dans plusieurs cafés et restaurants du Japon, les serveurs et serveuses prennent les commandes à genoux)




Quelque kilos en plus dans les fesses, nous entamions une procession difficile sur toute la longueur de la Takeshita dori, qui était absolument noire de monde (et de cheveux de japonais, surtout).
Je pense que je n'avais véritablement jamais vu autant de gens arpenter cette rue.
Enfin extirpée hors de la foule, nous avons repris le métro pour rentrer à Shinjuku, où nous attendait l'un des plus grands et des plus destructeurs personnage culte de tout le Japon...



Godzilla, le seul et l'unique! Inauguré depuis quelques temps déjà, cette énorme représentation du titan japonais trône au sommet de l'un des plus grand hôtel de Shinjuku.
Si je pensais qu'il n'était visible que pour les résidents de l'hôtel en question, nous avons découvert qu'il était possible d'accéder à la terrasse accueillant cette gracieuse  et vaste tête pleine de dents. Sur place, il est même possible de manger un "godzilla cake", en forme de volcan fumant :) 




Comme si la vue de la bête nous avait ouvert l'appétit, nous décidions de passer la soirée dans un restaurant d'Okonomiyaki.
Je sais que ce mélange intriguant d'ingrédients douteux semble être la chose la moins appétissante sur terre, mais croyez-moi, c'est loin d'être le cas!

Mélangeant astucieusement de nombreuses saveurs et texture, l'Okonomiyaki est l'un des plats japonais que je préfère entre tous: Premièrement pour son goût, mais aussi pour le côté "spectaculaire" de sa conception au beau milieu de la table du repas.

Et voilà! Après plusieurs mois passés à trier, recadrer et rectifier mes photos, notre voyage arrive malheureusement a sa fin. Je suis un peu émue en écrivant ces mots, car je ne saurai certainement pas me libérer pour notre prochaine aventeure asiatique en famille, en raison du peu de congés que j'ai pour cette première année dans  la vie active.
Je vais donc partir pleurer dans un coin sombre et humide avant de pouvoir enfin remonter dans un avions, à des milliers de kilomètre à l'est d'ici!








Comment s'y rendre?

Pour le Kawaii Café: Prendre la Yamanote line jusque Harajuku. marcher ensuite jusqu'à la Takeshita Dori et entrer dans le Studio Alta. Le café est au troisième étage du bâtiment.

Pour le Gozilla TerraceAu départ de la Shinjuku JR Station, prendre la sortie Est et marcher jusqu'au Kabuki-Cho. Dans l'une des rues de gauche, dirigez-vous vers Gozilla et entrez dans le Gracery Shinjuku Hotel (huitième étage).
Le restaurant D'okonomiyaki se situe dans la galerie au rez-de-chaussez de l'hotel.

Combien ça coute?

Pour le Kawaii Café: Les menus de pancake sont entre 1.200¥ et 1.800¥

Pour le Gozilla TerraceJe ne me souviens plus des prix exactes, mais c'était assez onéreux. De l'ordre de 800¥ pour un simple thé.