1 août 2015

Première journée sur Okinawa



mercredi 1er juillet



Notre deuxième journée au Japon commença très tôt -avant même que le soleil ne se lève- alors que nous partions pour l’aéroport d'Haneda, direction Okinawa! 

Pour tout vous dire, depuis la préparation de ce voyage, j'étais partagée entre mon impatience à l'idée de découvrir cette partie du Japon et mon appréhension quant au temps.
Okinawa est connue pour être la destination "tropicale" de l'archipel, et n'ayant jamais eu la chance ni l'occasion de voyager dans ce genre d’environnement, un ciel nuageux et des pluies torrentielles auraient vraiment été dramatique.


{Outfit: Spinns}




C'est donc avec joie que nous débarquions quelques heures plus tard dans un terminal aéroportuaire truffé d'orchidées ,et dont les innombrables fenêtres laissaient entrapercevoir un soleil de plombs et un nombre incalculable de palmiers plantés un peu partout. 
en sortant pour prendre le bus, nous ne manquons pas de remarquer le nombre impressionnant de Shisa apposés sur le toit des maisons, symbole d'Okinawa.







L'après midi était déjà bien avancé quand nous décidions d'aller visiter la plage la plus proche, n'ayant pas le temps de faire autre chose avant le lendemain.
Pour y arriver, il fallait contourner un énorme terrain de Baseball, et traverser... "le parc des 100 malédictions", explications: 
Si je devait vous décrie ma maman en deux mots, je vous dirais: "La folle aux chats dans les Simpson". Paix à son âme, mais c'est la stricte vérité. Notre maison étant déjà envahie depuis quelques années par la gente féline, imaginez son bonheur suprême quand au détour de ce parc, elle découvrit une horde, une meute, un troupeau, un rassemblement tentaculaires d' innombrables petits êtres poilus et miaulant.
En gros, ses sautillements et cris de joies signifiait pour l'auditeur averti que je suis: "continue sans moi ,ma fille, ne m'attend pas, j'étais venue pour voir l'océan, mais ça, c'est tellement mieux!".

J'ai du donc la tirer par le bras, la pousser dans le dos, et exploiter l’entièreté de mes connaissances en matière de ruse pour qu'elle cesse de les poursuivre et daigne enfin avancer jusqu’à la plage.
Une bataille venait d'être gagnée... mais certainement pas la guerre (nous devions repasser par là pour rentrer... seigneur)









Enfin arrivée à la plage en question, nous eûmes juste le temps de gambader joyeusement dans l'eau et de chasser les coquillages, promettant de revenir en maillot le lendemain matin.
J'avoue que même si la proximité de la ville et les délimitations dans l'eau peuvent paraître assez peu glamour en comparaison avec les plages que l'on trouve au abords des îles, replonger mes pieds dans l'océan était juste une sensation fantastique, et quand il n'y à pas de requin pour les mordiller avec enthousiasme, c'est encore mieux!










{voilà ce que j'entendais par "beaucoup de chats"}





Le soir commençant déjà à tomber, et la fatigue à se faire ressentir, nous rentrions pour chercher un endroit ou manger dignement.
Nous jetions alors notre dévolu sur un barbecue au bord de la piscine, en compagnie d'un attroupement de jeune japonais venus de tous les coins du pays.
Pour égayée la soirée, un Bingo avait été organisé, laissant aux petits jeunes le soin d'hurler "BINGO" à tout va, s'emparant des micros à la première occasion pour raconter leurs vies.
Une très agréable soirée donc, qui se termina sur le divan de notre chambre, un hublot rempli de solution saline sur l’œil, tentant péniblement de soigner l'orgelet qui avait décidé de s'incrusté entre ma paupière et mon œil, juste pour déconner.







Petites Infos:


Les chats du parc de Ginowan ont les oreilles coupées:
Comme c'est le cas en Belgique, un nombre important d'association protectrice des animaux proposent de castrés gratuitement les chats errants, perçant/entaillant leurs oreilles durant l'intervention pour qu'ils soient identifiés comme effectivement castrés.

Des shisa sur les toits:
Les shisa d'Okinawa sont des représentations d'un animal mythique, à mis chemin entre le lion et le chien, et considéré comme des "protecteurs". Ils sont souvent représentés par paire.