28 août 2015

London 2015 : Camden Tow


Samedi 22 Août


Hi everybody! Je me met aux couleurs de l'Angleterre pour vous parler de notre dernier voyage en date, dans la belle ville de Londres! Pour tout vous dire, c'est grâce aux bons plans et à la détermination de la douce Maurraine qui met toujours un point d'honneur à nous faire passer de bons moments, que nous avons eu l’opportunité de passer cet avant
dernier weekend d’août dans la magnifique capitale britannique.

C'est beaucoup de superlatifs flatteurs me direz-vous, mais je dois bien avouer que c'est l'une de mes capitales préférées,et je ne saurais en parler sans tarir d'éloges à son sujet! Alors, c'est partis pour ouvrir le dictionnaire des synonymes et à faire dégouliner l'amour et la passion, Enjoy!





Après une courte nuit, nous nous sommes levée tôt le samedi matin, nous pressant pour rejoindre Bruxelles où nous attendait le bus qui nous amenait au port français de Calais, d'où partait le fery qui effectuait la traversée de la manche. 
Bien sur, vous vous en doutez, le trajet était bien plus long que par avion ou par train, mais il faut préciser que c'est la manière la plus avantageuse d'atteindre la terre des Lords. 
Et toute économie est bonne à prendre, même si cela signifie d'avoir le mal de mer et les fesses en compotes :) 


Outfit
Berret: Swimmer
T-shirt: Primark
Skirt & Socks: Spinns
Shoes: Angelic Pretty


Maurraine


Lunie


Aly





Après encore quelques heures de trajets ,nous commençons à apercevoir Greenwich aux portes de la capitale, alors que nous longeons "The Heath". Cet énorme parc plat et sans fioritures tire sa renommée de la période de peste qui frappa Londres au 17ème siècle, où il fût utilisé comme... fosse commune.
Bhé oui, pourquoi s'encombrer de petites fleures trop cute alors qu'on peut se balader dans un parc jonché d'ossements?! 
Passer ce petit moment de mélancolie entouré de corps décomposés, le bus nous déposa au point 0 de longitude, nous laissant ainsi la possibilité de rejoindre rapidement le métro le plus proche, direction  notre première "réelle" escale de ce weekend: l'incontournable Camden Town!









Avant de trouver le fameux "Tube" qui s'avérait bien caché, je failli déjà attraper un torticolis à force de tourner la tête dans tous les sens, émerveillées par la beauté de l'architecture et des décors typiquement anglais. La quartier tout entier me rappelerait ces longues soirées dominicales où *attention cassage de mythe*... je regarde... Barnaby. 
Voilà, c'est dit. Je regarde inspecteur Barnaby et kiffe ultimement. GOT, c'est pour les tapettes.









Quelques arrêt de métro plus tard, nous arrivons enfin dans un quartier aux rues bondées et aux devantures aussi grandes qu'extravagantes: Camden!
Là je fais ma grande, mais en réalité, c'était la première fois que j'y mettais les pieds. TOO BAD.
Après, il faut dire que mes précédents passages à Londres était entièrement dédiés aux Event lolita durant lesquels je ne voyais rien, hormis quelques rues et l'intérieur de certains hôtels.
J'avais donc attendu ces moments de "visites" londonniennes avec une impatience folle, et rien n'aurait pu me faire plus plaisir que de me retrouver dans le QG des crêtes colorées et t-shirt déchirés. 









Bien sur, j'avais déjà vu des milliers de photos de cette rue en particulier, même si en vrai, c'est comme la sauce andalouse: plus tu en vois, plus tu aimes ça.
Et croyez moi , ce quartier a marqué mon cœur avec autant d'intensité que le piquant de cette magnifique sauce orangée!
Relativisons quand même, le quartier était complètement bondé en ce samedi après-midi, mais je vais vous dire:  rien ne pouvait entacher ce moment magique, ni la foule, ni le soleil trop intense qui me faisait fondre comme un bout de cheddar sur une viande cuite.
C'était juste méga bien! <3









La rue principale qui traverse le quartier est l'un des endroits de Londres où l'on trouve la fameuse boutique "Irregular Choice", lieu du décès aussi triste que prématuré d'Aly (ou de son porte feuille en tout cas). 
Non loin d'être intimidée par le prix des chaussures improbables de la marque, 
la demoiselle à fini par craquer sur un sac et une paires talons (elle est vaillante la p'tite dame).


Le regard de la culpabilité refoulée




Après une petite pause, nous reprenons notre chemin en nous enfonçant dans les rues étroites et tordues du Camden Market. Berceau de la mode alternative par excellence, l'endroit regorge de petites boutiques méconnues qui engloutissent directement toute volonté de préservation et d'économie.
Quoi qu'il en soit, c'est le genre d'endroit tellement magique que tu te délestes presque volontiers de tout ton argent, préférant jeûner pendant 6 mois que de passer à coté DU t-shirt de ta vie. Les priorités ... toute une rélfexion.







Quelques heures plus tards, alors que Camden était maintenant derrière nous, nous nous rendions à Piccadilly Circus, l'un des coins les plus connus de la capitale britannique.
Virevoltant dans un tumulte et une agitation semblable à celle des nuits Tokyoïtes, 
nous nous éloignons rapidement de la foule, descendant Regent Street vers le point de rendez vous de notre bus: Waterloo Place (Abba, sort de ma tête).






La route vers l'hôtel fût paisible, contrairement à la découverte des chambres...
et d'un MERVEILLEUX objet du divin Jesus: un p**** de fer à repasser!
ouai bro, faut pas grand chose pour nous faire plaisir! Mais je vous expliquerai tout ça plus tard :D