20 févr. 2016

Ghost: Grammy de la meilleur performance metal 2016!



 La première fois que j'ai entendu Ghost, c'était tout à fait par hasard: Nous étions en festival, buvant une bière en plein soleil en attendant qu'un groupe que nous espérions voir se produise sur la Mainstage. Ayant encore quelques heures à attendre, nous avions décidés de flâner devant les scènes sans vraiment nous attarder sur les groupes se produisant... jusqu'à ce qu'un musicien masqué et tout de noir vêtu apparaisse de nulle part.
Au début interloquée par l'aspect visuel de ce groupe suédois, je me suis un peu rapprochée en bravant la foule qui s'était déjà amassée devant eux.
Mené par un pape aux gestes inquisiteurs accompagné de ses Ghouls, le groupe m'a complètement conquise après seulement deux minutes de concert. 




Alors que leur performance traînait dans un coin de ma tête, j'oubliais - comme toujours - de me renseigner d'avantage sur le groupe, rentrant chez moi comme si rien ne s'était passé.
Les semaines et les mois passèrent avant que ma mère ne me rappelle à l'ordre, annonçant fièrement que les albums du groupe étaient disponibles sur Deezer (honnêtement, je ne sais pas ce qui m'a choqué le plus... que ma mère écoute Ghost, ou que Deezer se soit enfin décidé à les mettre en ligne?)

Rapidement rendue accro à la majorité des titres présent sur leur deuxième opus Infestissumam (2013), je me retrouvais bien vite dans un état second qui me rappelait amèrement mes 17 ans et mon addiction profonde et complètement irrationnelle à certain groupe. La groupie qui sommeille en moi était revenue au pas de course, ne cessant de grandir lors de la sortie de Meliora (2015) et l'arrivée de Papa Emeritus III.



Leur dernière tournée en date ayant commencée par la Belgique, ma mère et moi nous étions pressée aux portes d'une salle de concert Gantoise embaumant l'encens et la majestuosité de leurs musique si... parfaite à mes yeux. Tout était mémorable: La mélodie, la théatralité, les mouvements... Tout! Depuis, mon admiration pour le "culte" de Ghost est de plus en plus intense, me rendant presque aveugle aux autres groupes que j'écoute habituellement (j'ai bien dit "presque")


Finalement, après 3 albums studio et l'élection de 3 Papa Emeritus différents, Ghost à été  récompensé du Grammy de la meilleur performance metal de l'année 2016. Personnellement, j'étais vraiment ravie de l'apprendre, même si cette nomination divise un peu les foules.
J'ai vu beaucoup de commentaires depuis, se fustigeant du fait que le groupe est bien trop "radio friendly" que pour mériter son titre. Je me doute bien que je ne suis pas vraiment très objective quand il s'agit de Ghost, mais sérieusement, je ne vois pas pourquoi un groupe serait considéré comme "moyen" et non méritant, simplement parcequ'il  est plus accessible au commun des mortels qu'un groupe Trash d'initiés...  
Quoi qu'il en soit, et même si certain en sont dégoûtés, je ne dirais qu'une chose: Bravo mes petits suédois!