25 mai 2016

Anecdotes d'urbex: Ces moments étranges que tu ne vis qu'une fois

fille face à un mur de papier peint arraché dans un théatre abandonné de Belgique

 
Si il y a bien une chose que l'exploration urbaine m'a appris, c'est que des situations étranges et totalement inattendues peuvent survenir à n'importe quel moment.
Les quelques années passées à parcourir les bâtiments abandonnés de Belgique ont amenées leur lot de bizarreries, rencontres insolites et sursauts incontrôlables.


1 - La cadavre du Sanatorium J.Lemaire.


C'était l'une de nos toutes premières explorations, il y a bientôt 9 ans. Même si nous étions tout fiers à l'idée de découvrir cet "hôpital", l'atmosphère du lieu perdu au milieu de la forêt était assez intrigante que pour nous faire sursauter à chaque porte qui claque.
Visitant le bâtiment de haut en bas, nous avons terminé notre après midi dans les sous-sols éclairés par de nombreuses ouvertures donnant sur la végétation environnante
Alors que nous flânions tranquillement de cave en cave, un coup d’œil vers l'extérieur nous glaça le sang. Là dehors, pendu dans un arbre, se trouvait une forme humaine baignée de sang qui se balançait au gré du vent. Émettant le cri le plus aiguë qui soit humainement possible, nous nous sommes figés sur place, incapable de réfléchir correctement.
L'arrêt cardiaque passé, nous nous sommes rendu compte -un peu tard- que le corps en question était...un faux.

Nous avons découvert quelques jours plus tard qu'il s'agissait d'un mannequin utilisé par un photographe pour des mises en scènes assez morbides, celui-ci n'ayant rien trouvé de mieux que de l'abandonner au milieu de la forêt, le pendant gracieusement à une branche.  

noir et blanc de la salle principale du sanatorium Joseph Lemaire abandonné au centre d'un bois en Belgique
@photo de lenzz

 

2 - Le travesti du château Chokier.


Repéré lors d'un voyage en train, nous avions pris la décision d'explorer ce château visiblement abandonné, accroché au sommet d'une falaise. Pénétrant dans l'enceinte du domaine, nous avons presque immédiatement stoppé notre progression après la découverte de lumières provenant d'une vitre brisée
Espérant que personne ne nous réponde, nous avons quand même tenté un petit "Il y a quelqu'un?!".
L'arrivée d'un vieux travesti extrêmement louche accompagné d'une armée de chiens nous fît comprendre notre erreur.
Nous invitant a découvrir quelques pièces du château - dans lequel il vivait, donc - nous sommes allé de surprises en surprises. En plus d'avoir un look assez... surprenant, l'homme/femme nous parla longuement de sa passion pour les mesures, de la façon de rénover des châssis anciens et surtout... de sa communion spirituelle avec les esprits hantant son château
Autant vous le dire tout de suite, nous nous imaginions déjà sécher dans les caves après avoir été dépecées vivante par ce mec... ou cette femme, comme vous voulez.

Finalement, nous avons réussi à fuir sans que cela ne paraisse trop suspect, nous faisant suivre par l'un des chiens jusqu'en bas de la colline.


Grand salon encore en bon état du château chokier accroché au sommet d'une falaise en Belgique

 

3 - La manoir aux peintures, pas tout à fait abandonné.


Après plusieurs semaines de recherches intensives, nous rentrions enfin dans ce magnifique manoir un jeudi matin, profitant d'une fenêtre ouverte.
A première vue, rien ne semblait différent des photos d'autres explorateurs l'ayant fait quelques mois plus tôt, et c'est en toute confiance que nous avons passé une petite demi-heure à papoter confortablement, installé dans l'un des divans du salon.
Prenant des photos dans d'autres pièces, la présence de sacs de commissions disposés sur le sol commença à nous alerter sur la présence éventuelle d'autres personnes
Deux secondes plus tard, tout s’accéléra: une alarme retenti, nous laissant une demi seconde de réaction pour trouver la sortie.
Arrachant les rideaux de la fenêtre ouverte dans la précipitation, nous avons sprinté tout le long de l'énorme domaine, nous jetant presque dans le bas-côté de la route pour trouver refuge dans les buissons.

Après quelques recherches, Il se trouve que le manoir avait été vendu, mobilier et décorations compris, et que nous avions donc passé plus d'une heure à nous balader dans la maison de quelqu'un. Au calme.


Mobilier ancien du grand salon du manoir au peinture abandonné dans un quartier résidentiel au nord de la Belgique

Mobilier et oeuvres du petit salon du manoir au peinture abandonné dans un quartier résidentiel au nord de la Belgique

Voilà pour les trois premières anecdotes d'explorations au coin du feu! Comme c'est assez long, je ne vais pas vous assommer tout de suite avec les 1200 histoires que j'ai en magasin.

Dans le prochain épisode:
1 - rencontre avec une vraie infirmière dans un hôpital vraiment abandonné
2 - comment survire en milieu hostile quand on a juste des Léo et une gaufre
3 - Le kayak, cette activité plaisante.

Çà vend du rêve, non? :D