11 juil. 2016

Et que ça déménage!



Voilà déjà quelques temps que je vous parle de notre fameux déménagement, qui fût préparé avec autant de nervosité et de stress qu'un accouchement de quintuplés un soir d'apocalypse.
Depuis le premier juillet, nous sommes passé d'un minuscule sutio déjà meublé à un appartement beaucoup plus grand et totalement vide, ce qui nous a demandé - au barbu et à moi même - de faire preuve de quelque chose que nous redoutons plus que tout: De l'organisation

Plusieurs jours de préparation et énormément de temps nous ont été nécessaire pour confectionner notre petit nid d'amour, qui commence enfin a ressembler à autre chose qu'un champs de caisses en carton et plantation de frigolite.







Outre le stress, ce changement d'environnement était enfin l'occasion idéale pour installer une VRAIE garde robe, ainsi qu'un petit dressing entièrement dédié au lolita. Joie, bonheur et orgie vestimentaire!

Pour l'occasion, j'ai pris mon courage et celui de mon amoureux à deux mains (l'esclavage, ma passion) pour essayer de ranger mon foutoir infini d'accessoires, chaussettes et perruques.
Après plusieurs heures d'empaquetage et de ruse pour trouver un moyen de trier correctement ce qui ressemblait de plus en plus à une déjection extraterrestre, le résultat est plutôt encouragent! Ne manque plus que tout remettre bien droit, et rajouter les pièces manquantes.

En plus, le dressing est juste à coté de ma partie du lit (= 97% de la surface du matelas). Même si ça peut paraître un peu obsessionnel, c'est un véritable plaisir de m'endormir en regardant amoureusement ce petit butin durement conquis en plusieurs années de pillage et destructions de villages innocents <3.







Dans la vrai vie, la raison principale de notre déménagement n'était pas du tout le gain de place, mais plutôt le fait que nous voulions adopter un chien (interdit dans notre studio).

Les cartons à peine déballés, nous avons donc pris la direction d'une SRPA pour aller chercher notre compagnon poilu, sans vraiment savoir ce que nous cherchions ni même ce que nous allions trouver.
Alors que nous parcourions les enclos remplis d'animaux abandonnés, nous avons croisé le regard de ce petit choux et ... ce fût le coup de foudre!






De son petit nom, Pagan est un croisé Beagle/on ne sait pas trop quoi (surprise du chef!). Du haut de ses 3 mois, il est la personnification même de l'amour et de la gentillesse, si on ne tient pas compte de ses crises de folies passagères pendant lesquels il décide que redécorer l’appartement avec l'entièreté du papier toilette est une idée de génie.

Comme il doit dépenser son énergie de jeunesse autrement qu'en faisant parler son âme de choach decoratif, nous le sortons dès que possible sur les chemins de grandes randonnées, admirant -au passage- les paysages magnifiques de notre nouveau chez nous!
 



 
Il ne manque plus qu'un peu de sueur et d'acharnement 
pour terminer de nous installer, et enfin reprendre notre
petite vie normale remplie de papier  toilette décoratif :D