31 janv. 2017

La routine visage du soir avec Lush (et Aly)




Vous le savez déjà: Les produits Lush et moi, nous filons un amour presque parfait.
Entre les soins pour cheveux que j'aime d'un amour infini et leurs divins savons pour le corps dont je ne peux me passer, il reste très peu d'endroits dans ma salle de bain qui ne soient pas envahis par une multitude de pots noirs.

Bien que j'aime tester de nouveaux produits assez régulièrement, il faut bien avouer que mon visage n'est pas forcément enchanté à l'idée de se manger la moitié des substances cosmétiques de la planète sur la tronche tous les 3 jours.

Depuis quelques mois, j'ai donc décidé d'adopter une routine post-démaquillage, et de m'y tenir! Celle-ci comprend: Un nettoyant sous forme de savon, une gommage alcoolisé, un toner en spray, une crème divine et un sérum solide. 
Avant de m’épancher sur le sujet, il faut quand même préciser que tout bon ravalement de façade commence par l'huile démaquillante Muji, qui me fait passer du stade "voiture volée" au stade "voiture dépressive alcolico-dépendente". 
Ensuite, la vraie routine commence:



1) nettoyage avec le savon visage "fresh pharmacy" #PetitDoigtEnLair



Voilà plusieurs années que j'utilisais un savon solide Muji pour me nettoyer le visage après le démaquillage,  mais comme toutes bonnes choses, il a finit par rendre l'âme.
Je me suis alors mise à la recherche d'un produit équivalent disponible en Belgique, qui nettoie sans assécher/agresser, et dont l'odeur n'est pas trop forte.

Choisi un peu par hasard lors d'une précédente visite dans le magasin Lush de Bruxelles, le Fresh Pharmacy est devenu mon chouchou inconditionnel. Il combine toutes les caractéristiques que je recherchais avec ardeur, tout en donnant l'impression d'une peau qui respire enfin après avoir survécu à une couche de 30 cm de fond de teint.

Sérieux, ça fait du bien de sentir que ses pores ne sont pas encore tous mort d'asphyxie au bout d'une journée de dur labeur!
Le format solide est aussi une excellente alternative aux gels traditionnels, surtout si on compare leur durée de vie. Le bloc que j'ai acheté (voir photo) m'est revenu à 11€. En 4 mois d'utilisation quotidienne, il n'a diminué que d'un cinquième. Il y a donc de très fortes chances pour qu'il résiste tout au long de l'année!



2) Toner "tea three"




Après avoir nettoyé et gommé, j'asperge le tout avec ce toner en spray qui a pour but d'enlever les cellules mortes, de rafraîchir et de tonifier la peaux de nos vieux visages rabougris. Celui-ci est à l'extrait d'arbre à thé connu pour ses bienfaits antiseptique. 

Personnellement, j'ai toujours trouvé que l'action d'un toner était la chose la plus difficile à évaluer dans une routine de démaquillage. Sincèrement, que ce soit une simple eau florale ou le toner le plus élaboré de la terre, j'ai l'impression que la majorité des produits de ce type fonctionnent bien, mais sans pour autant nous décoiffer.
Celui-ci sent bon et est agréable à utiliser, mais vous l'aurez compris, il ne va pas révolutionner Cuba.



3) Gommage "Ocean Salt" #MaMainEstDiforme




Une fois nettoyée, je me gomme la face -excuser moi l'expression- avec ce merveilleux gommage au citron, sel marin et vodka! 

En temps normal, je ne suis pas une grande adepte des gommages souvent trop agressifs. Ça me laisse toujours l'impression désagréable d'avoir fait la brouette sans les bras sur la plage de Blankenberg.
Aux vues des composants de celui-ci, j''avais vraiment peur du résultat. Finalement, après une première hésitation, il s'est révélé plutôt doux, et laisse une agréable sensation de fraîcheur sur la peaux. 


Il existe déjà depuis plusieurs années chez Lush, mais était précédemment proposé uniquement en "gommage frais" qui nécessitait une conservation au frigo. Depuis peu, ils ont développés la formule auto-conservée qui permet de le laisser bien au chaud dans sa salle de bain (ce qui est beaucoup plus pratique).



4) le masque (frais ou non)





Si je devais me retrouver seule sur une île déserte futuriste envahie de zombies chantant du disco, j'aimerais que ce soit avec un masque Lush et un Royal Bicky andalouse sans oignons. 

Sérieusement, tous les masques que j'ai pu tester chez Lush (frais ou non) se sont révélés être de véritables tueries! Chacun à sa particularité et il me faudrait un minimum de 3 semaines de congés pour vous en parler (message subliminal à mon patron). Mais croyez moi, ils sont au top!

Si je dois vous donner quelques exemples de masques, je dirais que le premier à essayer est le "mask of magnaminty". Ce masque à la menthe poivrée et à l'argile est conçu pour nettoyer la peaux en profondeur , et la laisser hyper douce et lisse comme une peau de bébé qui vient d'être exfoliée avec du  krypton en poudre: THE BEST! 


Celui testé avec Aly sur cette photo est le "catastrophe cosmétique", un masque frais reçu gratuitement en boutique lorsque l'on ramène 5 pots vides de la marque. Il est prévu initialement pour apaiser les petits minois agressés régulièrement par du maquillage de toute sorte, et j'avoue, on se sent bien après son utilisation.




5) la crème "celestial"




Pour la crème, j'ai longuement hésité.
J'avais déjà testé la Vanishing Cream en échantillon, mais je la trouvais pas assez nourrissante à mon gout, ayant une peau assoiffée de sang et de chaire fraîche.

Du coup, j'ai fini par craquer pour la Celestial, une crème à la vanille très nourrissante et bizarrement très légère. Elle sent très bon, est vite assimilée par la peau et ne laisse pas le visage collant (et dieu sait que c'est désagréable d'avoir l'impression de revenir d'un Jogging super intense alors qu'on sort à peine de salle de bain...)

Je l'utilise maintenant depuis plusieurs mois, et elle me convient parfaitement.



6) le sérum solide Full of Grace





Enfin, pour terminer ce petit tour de ma routine des soirs chargés, je vous présente l'OVNI de ma salle de bain: le sérum solide "full of grace"

Même si dans ma tête, un sérum se doit de ressembler à un produit miracle visqueux enfermé dans une petite bouteille de pharmacien brunâtre, cet étrange petit galet fond au contact de la chaleur de la peau et se transforme en sérum par la suite.
C'est déconcertant aux premiers abords, mais finalement, on s'y fait!

Pour le reste, il garde les propriétés de tous bons produits de ce genre: Il nourrit intensément, sans donner l' impression de s'être enduit le visage avec le contenu de sa chaudière, et n'est pas collant.

Il est à noté quand même qu'il fond également si la chaleur ambiante est trop importante, donc ça n'est pas l'idéal si vous passez votre radiateur en mode "sauna +60°" lorsque vous entrez dans votre salle de bain. 
Pour ma part, je trouve ce coté solide super pratique, comme toujours :D




Bon, je sais que nous ne suivons pas forcément les "préceptes" du layering et que les étapes sont un peu mélangées, mais personnellement, c'est de cette manière que ça me convient le mieux! Et vous, c'est comment votre routine?